Connexion
Retour à la page d'accueil de Le Médiateur

COVID19 : contrôle technique des véhicules

Depuis la levée du confinement et la reprise de l’activité au sein des stations, la présentation d'une voiture au contrôle technique s'effectue uniquement sur rendez-vous, cela afin de respecter le prescrit des règles sanitaires.

Malgré les prolongations de certificats prévues afin de tenir compte de cette période de suspension d'activité (date limite de validité jusqu’au 31/05/2020), la plupart des stations sont saturées en ce mois de juin et certains rendez-vous, selon les stations, peuvent être proposés au-delà de trois semaines de délai.

Le Médiateur de la Wallonie a reçu quelques réclamations liées à cette problématique et il a interpellé la Ministre Valérie De Bue en lui demandant d’adresser aux divers organismes d’auto-sécurité une directive afin qu’ils fassent preuve de compréhension et qu’aucun supplément ne soit facturé à partir du moment où la demande de rendez-vous est antérieure à la date limite de présentation.

Ainsi, concernant les conducteurs non visés par ces prolongations (date de validité à partir du 01/06/2020) et vu la singularité de cette crise sanitaire et ses conséquences, les organismes de contrôle technique ont été invités, par la Ministre Valérie DE BUE, à annuler, jusqu'à nouvel ordre, la facturation du supplément en cas de retard lorsque le véhicule est présenté dans le mois de l’échéance du certificat.

Concernant les véhicules qui se sont présentés en juin préalablement à cette annulation automatique et pour lesquels une pénalité de retard a été facturée, un système de remboursement, encore à déterminer,  sera appliqué. A cet effet, les organismes se sont engagés à formuler une proposition de remboursement à soumettre à la Ministre compétente.

En ce qui concerne précisément ce système de rendez-vous, malgré quelques plaintes regrettant ce délai d’attente, selon une première enquête de satisfaction menée par Autosécurité sur un échantillon de 11.000 personnes, 90% sont favorables à la généralisation du système de rendez-vous et considèrent celui-ci comme un avantage.

Il n’est par conséquent pas exclu que ce procédé soit pérennisé dans un souci de qualité du service à la clientèle.